se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu différent avec un shooting pas si facile à réaliser que cela. C’est en lingerie que je me dévoile à vous mais tout en gardant de ma pudeur. Une manière de me dévoiler à vous, mais aussi de continuer de m’assumer et d’apprendre encore un peu plus à m’aimer. S’aimer ? Pas si facile. Un article un peu plus développement personnel que d’habitude, qui j’espère vous plaira. 

Se dévoiler

Se dévoiler : l’art d’enlever le voile pour montrer un peu plus de soi. C’est de le réaliser au sens propre via ce shooting qui m’a donné envie de le faire également au sens figuré par écrit.

se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie blog maison lejaby

Entre Vous et Moi

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour me dévoiler un peu plus à vous. J’ai l’impression de le faire déjà beaucoup avec vous en vous parlant au quotidien sur instagram et surtout en stories. Mais finalement, c’est une infime partie de ma journée,  de ma vie et de moi que vous découvrez au jour le jour.

En même temps, il est vrai que je tiens à conserver mon intimité. Et ce, même si je m’expose sur les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs un exercice qui n’est pas toujours évident à réaliser. Je me sens parfois épier mais aussi juger que ce soit positivement ou négativement. Mais je ressens aussi beaucoup de bienveillance de votre part.

Ce que j’aime le plus reste l’échange. J’adore échanger avec vous sur des sujets plus superficiels comme la beauté et la mode mais qui ont un impact considérable sur des sujets plus profonds comme la confiance en soi et le bien être. J’adore vous faire découvrir des lieux, des évènements, de jolies marques, des créateurs ou encore des artistes. J’adore échanger avec vous. Et vous n’imaginez pas comme j’adore savoir que j’ai pu vous apporter quelque chose dans votre journée, que ce soit un peu de baume au coeur ou juste un bon plan. Et en fait, je dois dire que vous me le rendez très bien aussi. Parce que vous êtes aussi plein de bons conseils et de bienveillance. Alors merci pour ça.

Me dévoiler à vous ?

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Comment ? Je ne sais pas. Peut être en vous avouant que je ne suis pas si bien que ça dans ma peau.  Que je m’efforce chaque jour à accepter mes défauts, mes complexes, mon manque d’estime de moi. Que j’essaie tant bien que mal d’être la meilleure version de moi même. Mais qu’au final, je me sens souvent nulle. Ça y est, je l’ai dit. Et en même temps je suis fière de mon parcours, de ce que je suis et de mes valeurs.

C’est étrange cette dualité, non ? C’est en fait une facette de ma personnalité que j’essaie de transformer en force. Se sentir nulle, c’est fort, c’est difficile à vivre et c’est extrêmement fatiguant. Je vous assure. Parce que ça implique une remise en question permanente. Ça demande beaucoup d’énergie pour trouver la force de se botter les fesses au quotidien. Parce qu’à tout moment, je retourne sous ma couette et je me cache dans un coin jusqu’à ce que ce sentiment d’impuissance face à mon manque de confiance en moi s’efface. Et il y a des jours où il ne veut pas me lâcher la grappe.

Comment on peut se sentir nulle et être fière de soi en même temps ? En prenant du recul. Je peux me sentir nulle parce que je ne vois pas de résultat immédiat sur les actions (professionnelles ou personnelles) que je mène. Je peux me sentir nulle parce que je me sens incapable de franchir la montagne qui se hisse devant moi.

Et pourtant, quand je prends du recul sur mon parcours, sur la personne que je suis et sur les valeurs que je partage, je me sens fière.  Fière de voir les résultats de mes actions sur le long terme. Fière d’avoir surmonté bien plus de montagnes que je ne l’imaginais. Fière de vivre au quotidien avec une maladie comme l’épilepsie (je vous en parle ici) sans avoir développé « trop » d’angoisses. Fière d’avoir pris la décision de faire un trait sur ma carrière de cadre au profit de ma santé et de mon bien être. J’ai longtemps cru que je n’avais pas eu le choix. Parce que ma maladie me rattrapait. Mais j’aurai pu replonger dans mes envies carriéristes la tête la première. Et j’ai eu le courage de préférer m’épanouir autrement. Aujourd’hui, je n’ai encore pas trouver l’équilibre professionnel parfait mais je travaille beaucoup pour tendre vers. Et ça, c’est déjà une belle fierté. Je suis fière des valeurs que je partage au quotidien, des valeurs pleine d’empathie, d’amour et de bienveillance. Fière d’être dans une société et dans une génération qui se bat pour l’égalité homme/femme, contre l’homophobie, pour la liberté des droits de la Femme, contre le harcèlement de rue, pour la liberté d’expression, contre les violences, pour un vivre ensemble. Je participe au changement des mentalités à ma petite échelle, oui, mais ce sont ces petites actions qui permettent de mener les plus grandes. Et ça, je le comprends de plus en plus dans mon quotidien.

Et puis, finalement, je ne suis pas si nulle que ça. Cette remise en question permanente me permet d’avancer chaque jour un peu plus loin. Elle me permet de m’améliorer chaque jour un peu plus. J’acquiert beaucoup de compétences en me sentant nulle. Haha. Oui parce qu’à chaque doute, je vérifie l’information, je me documente, je cherche à savoir comment mieux faire.

S’accepter

S’accepter : l’art d’accepter ses différences, ses défauts mais aussi ses qualités. Accepter la personne que l’on est tout simplement.

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Et à mon sens, s’accepter, c’est en se dévoilant, qu’on y parvient. Lorsque l’on se dévoile à soi même et aux autres, tel que l’on est vraiment, on en apprend tellement sur soi que cela aide à s’accepter. S’accepter c’est aussi accepter de vivre avec ses défauts. On en a tous, ils peuvent être plus ou moins difficiles à accepter. Il y a des complexes physiques qui nous mènent la vie dure.  Des cernes, des boutons, de la cellulite, des cicatrices, des cuisses trop grosses, des yeux trop comme ci, des hanches trop comme ça. On en a toutes et tous, c’est la vie. Il faut juste accepter de vivre avec et de trouver une certaine perfection dans l’imperfection.

S’aimer

S’aimer : long chemin vers la confiance en soi et l’amour propre.

S’aimer pour le coup, je trouve que ça reste une étape plus complexe. Et personnellement, je ne sais pas l’affirmer. Je ne sais pas dire : Je m’aime. point.

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Pour ce shooting, j’ai passé mon temps à cacher mon ventre, à faire attention à ne pas trop pencher mon visage pour ne pas laisser apparaitre de double menton. Est ce que j’ai un souci avec le gras ? ma cellulite ? mes vergetures ? Je les regarde, je les accepte et je les assume. On peut penser que je ne suis pas à plaindre. Mais personne ne peut se mettre à la place de qui que ce soi sur la vision qu’il a de lui. Je m’assume à nu en grandeur nature mais pas en photo. La photographie me renvoi une image de mes défauts plus dure que celle que je vois dans la réalité. Parce qu’en réalité, je ne me regarde pas tant que ça. Je n’analyse pas mon corps pour éviter l’obsession que j’ai pu connaitre adolescente (sans avoir de troubles pour autant). Alors, je me dis que je suis faite ainsi parce que j’aime la vie. Je suis une vraie épicurienne. J’adore plus que tout manger, manger du fromage et encore plus du chocolat et boire, boire un bon verre de rouge ou un bon mojito. Et malheureusement, je ne fais du sport que très peu (voir pas du tout en ce moment). Alors j’assume à demi mot. Parce que j’assume mais je me verrai bien plus ferme physiquement, avec quelques kilos en moins, une peau plus lisse (enfin quoi que j’aime bien ma cellulite en fait). Bref, tu vois le chemin est long avant de s’aimer complètement.

se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Et pourtant, s’aimer va au delà du physique. Mon plus gros travail reste de m’aimer moi, à l’intérieur. De me trouver talentueuse, de me trouver intelligente ou encore plus difficile de me trouver cultivée. Et pour ça, je crois qu’il n’y a pas de recette miracle. Je dirai qu’il faut apprendre à se dévoiler sans avoir peur d’être blessé par son propre jugement et celui des autres. Mais c’est aussi accepter de ne pas être parfait, de ne pas réussir dans tout ce que l’on mène, d’échouer mais d’apprendre dans l’échec. Et petit à petit, nos faiblesses font nos forces, nos peurs nous aident à avancer. Et s’aimer vient avec le temps. J’y crois vraiment. Et j’apprends à m’aimer.

Et vous

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Lingerie Maison Lejaby

Cela fait longtemps que je voulais vous présenter la lingerie de l’incroyable Maison lyonnaise Maison Lejaby.

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Aujourd’hui, je me lance enfin dans la présentation leur lingerie, mais portée cette fois. J’ai déjà collaboré plusieurs fois avec eux et je suis plus qu’honorer d’être sollicitée de saison en saison. J’ai une vraie admiration pour cette Maison et une fierté lyonnaise que je ne peux m’empêcher de clamer.

se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

J’ai, alors, eu envie de m’essayer au shooting pour vous présenter leur nouveau modèle Miss Lejaby de sa sublime couleur « Vintage Lipstick ». Un rouge intense, beau, profond et passionné. Une lingerie fine, confortable, délicate et incroyablement élégante. Voilà comment je définirais cette parure. Et si vous êtes à Lyon ou Paris, je vous conseille vraiment d’aller en boutique pour obtenir les précieux conseils des expertes Lejaby.  Je me sens toujours un peu plus Femme lorsque je repars de leur boutique et lorsque je porte l’une de leurs parures. Merci à eux de sublimer la femme et d’apporter un peu de poésie à nos vies. Découvrez leur campagne sur instagram vous serez vite séduites et surtout leurs mini vidéos comme celle-ci.

Hâte d’avoir vos impressions en commentaire. J’ai à la fois peur de me dévoiler autant et je suis impatiente d’avoir vos retours. J’espère que cela vous aidera à vous aussi vous dévoiler, vous accepter et vous aimer tel que vous êtes.

Du love sur vous,

LaRox’Style

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Shooting by Alexandre Placet

 se devoiler et s aimer - developpement personnel - lingerie maison lejaby

Parure Miss Lejaby Vintage Lipstick Haut & Bas
Chemise Uniqlo (old co)

Collier long Repertoire Féminin (pas encore disponible)
Collier Paon Yago Louyetu
Ras de cou Stella & Dot (old co)
Boucles d’oreilles Vesta Répertoire Féminin

13 petits mots

  1. Très belle ensemble, j’aime beaucoup, je suis à la recherche d’un soutien gorge avec une telle découpe et un tel maintien sans armature et gros bonnets.

    1. Oh merci Nelly . Oui comme tu dis on le voit souvent changer, on n’a pas toujours le rythme de vie idéal et puis on finit par s’accepter. Une des clés du bonheur, c’est certain ! Et encore merci d’avoir pris le temps de lire et de laisser un commentaire <3

  2. Article très touchant. Tu peux être fière de ton parcours, de tes choix de vie mais surtout de tes valeurs. Je te suis sur Instagram depuis quelques mois non pas pour les bons plans mode ou autre (j’en prends quand même quelques-uns au passage ) mais pour toi, pour ta générosité, ta gaieté, ton ouverture d’esprit, ton empathie et ta beauté ! Qu’est-ce que ça fait du bien ! Merci

    1. Oh merci Elodie, ça me va droit au coeur. Je ne suis pas toujours certaine d’arriver à véhiculer tout ce que je souhaite via Instagram. Mais tu me confirmes qu’une de mes missions est accomplie en apportant un peu de bonheur sur ce réseau. Alors un grand merci à toi d’être réceptive et d’avoir pris le temps de me le dire. Ça me touche vraiment <3

  3. C’est un très bel article Roxane. Et je pense que malgré une confiance en soi parfois apparente, nous avons tous des doutes et des points faibles. Certains savent juste mieux les cacher que d’autres.
    Bisous !

    1. Merci beaucoup ma Charlotte. Et comme tu dis, on ne se doute jamais de ce que l’autre peut ressentir. C’est pour ça que j’essaie de ne pas juger l’autre au premier abord. On ne sait jamais ce qu’il a vécu. En tout cas, merci d’être passée par ici et d’avoir pris le temps de me lire <3

  4. Très jolies photos et surtout très bel article! Je te rejoins: acquérir de la bienveillance envers soi-même est un long chemin sur lequel on fait parfois du sur place mais on apprend tout du long 🙂
    Je suis ravie d’avoir eu l’occasion de mieux te connaitre grâce à Ekibio! A très vite!

    1. Oh merci beaucoup ! Oh oui c’est un long chemin mais il est important de tendre vers l’acceptation de soi et d’être bienveillante avec soi même. Ça aide à mieux se construire au fur et à mesure de notre vie. En tout cas ça me fait très plaisir que tu sois venue me lire par ici. J’ai été ravie de te rencontrer aussi. Et j’espère à très vite. Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *