laroxstyle-blog-lyon-interview-illustratrice-amandine-2-sur-11

Hello la compagnie,

Après des semaines de travail, mon nouveau blog est en ligne. Vous n’imaginez pas mon excitation quant à l’idée de vous proposer ce premier article sur ce nouveau bébé blog. Et quoi de mieux que de vous retrouver avec un nouvel article « A la rencontre de » ?

Blogueuse Mode, oui ! Mais pas que… et cette rubrique je l’ai créé au début du blog et je l’alimente lorsque la combinaison rencontre-passion-feeling est présente. Et cette fois, je vais vous parler d’une belle rencontre faite à un vide-dressing. Il s’agit de Amandine, illustratrice, graphiste et blogueuse passionnée.

MeetTheArtist_Drawingsandthings_Copie

_Tout d’abord, la première question que je me pose c’est de savoir quand et comment ta passion pour le dessin s’est manifestée ?

C’est simple, depuis toujours. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu un crayon entre les mains.  Au fil de mon parcours, je disais à mes parents que je voulais dessiner mais je ne connaissais pas trop les métiers vers lesquels je pouvais me diriger. Et eux me voyaient déjà artiste de rue, ce qui leur faisait très peur (rires).

J’ai toujours eu une fibre artistique et créative grâce au dessin et au bricolage. D’ailleurs, à l’école, mes feuilles étaient toujours griffonnées d’un dessin dans un coin.

IMG_8230.jpg

_Justement, quel parcours scolaire as-tu suivi ?

  • BAC ES

Je me suis orientée vers un Bac Economique et Sociale mais qui te pousse davantage vers les métiers du commerce.

  • BTS MUC

A l’issu du BAC ES, j’ai tout naturellement été orienté vers un BTS Management des Unités Commerciales, car je ne savais pas quoi faire en sortant du lycée. Je trouve que l’on manque cruellement d’informations quant à notre orientation professionnelle.

D’ailleurs ma prof de marketing avait remarqué que mon choix d’orientation n’était pas le bon. Après plusieurs projets et me voyant passionnée par la publicité, elle m’a suggéré de me renseigner pour une école d’art, pour ne plus vendre les pubs mais les créer.

  • Vers les métiers de l’art

Pour convaincre, mes parents, d’une éventuelle réorientation, j’ai du ruser. Il y avait une journée portes ouvertes dans une école d’art et j’y ai amené mon père. Convaincu à son tour que j’étais faite pour ça, on a fait un deal : si j’avais mon BTS MUC, je pouvais partir  dans l’art !

  • BTS Art

Une fois le BTS MUC en poche, j’ai intégré Bellecour Ecole D’art, pour 3 ans ! D’abord, une année est obligatoire : la MANAA mise à niveau en arts appliqués. Cette année permet de connaître le potentiel créatif des élèves avec 3 genres de matières : du design (espace, mode, communication), du dessin (modèle vivant, perspective) et des matières générales (mathématiques/physique, français, anglais et histoire de l’art).

Cette année est assez dense car il faut avoir la moyenne dans les 3 genres pour accéder à la suite. Si bien, qu’en général, seul un tiers des élèves peut poursuivre dans cette voie.  

Ensuite, j’ai choisi un BTS en communication visuelle afin d’évoluer en tant que graphiste “print” (logos, affiches, publicité).

  • Master Communication 360°

Une fois le BTS en poche, j’ai voulu agrandir mes compétences. Ce Master permet de toucher à des projets de plus grande envergure ; création d’un shop, événementiel, lancement d’une gamme de produits etc. C’est là qu’on se rend compte que plusieurs corps de métier travaillent de concert pour mener à bien un projet.

En résumé, le BTS Art m’a apporté ma patte graphique, c’est là où je me suis le plus lâchée car il fallait surtout des idées et des concepts forts. Et le Master nous appris à être plus concret, à avoir de beaux projets, des belles images et à travailler de manière collaborative.

_Est-ce que tu pensais faire de ta passion un métier ?

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours voulu faire un métier créatif. Aujourd’hui, ma passion reste l’illustration, et je le fais pour me divertir devant la télévision le soir. Le métier de graphiste, me permet de rester dans la création mais n’est pas forcément ma passion, bien que j’adore ce que j’entreprends en freelance ou en tant que salariée.

_ En quoi consiste le métier de graphiste exactement ?

Grossièrement, un graphiste va s’occuper des logos, affiches, bannières etc. Toutes les belles images passent par les mains de graphistes en fonction des briefs donnés par le client.

Tu n’es pas obligé d’être illustratrice pour être graphiste. Mais pour moi, c’est important de savoir dessiner, car cela me permet de poser mes idées avant de les concrétiser sur les logiciels. Toutefois, il y a de plus en plus de graphistes qui ne fonctionnent que sur ordinateur.

Aujourd’hui, les graphistes sont beaucoup sollicités dans l’urgence donc il faut savoir être efficace. A cause des délais de sortie (lancement d’un produit, publicité à paraître etc.). C’est ce qui explique pourquoi les graphistes sont de plus en plus dans l’automatisme. Il y a des tendances qui se créent et on pioche dans l’existant tout en apportant notre petite touche.

_Tu t’es lancée dans le blogging un peu comme Garance Doré à l’époque pour montrer tes illustrations ?

J’avais un 1er blog qui n’était composé que d’illustrations. En BTS Art, quand j’ai commencé à façonner mon personnage, mon entourage m’a incitée à lancer mon blog. D’autant qu’il grandissait grâce à un projet lancé par ma prof d’illustration qui nous a demandé de tenir un journal de bord.

laroxstyle-blog-lyon-interview-illustratrice-amandine-3-sur-4


En montant un blog, tu atteins plus de personnes et les lecteurs commencent à s’intéresser à tes dessins. L’idée c’était de faire connaître mes illustrations sur la toile.

_Quelles étapes a suivi ton blog ?

Mon premier Blog n’était composé que de l’illustrations. Le concept était de mettre en forme une blague, une anecdote en un dessin.

_Un peu comme une Bande Dessinée ?

Effectivement, j’ai fini par tester la Bande Dessinée. Le format me plaisait mais prenait beaucoup plus de temps et je ne m’identifiais pas assez, comme les autres illustrateurs qui faisaient ça très bien (Cf : Pénélope Bagieu, Diglee, Margaux Motin). Je préférais rester sur mon concept d’une blague en un dessin.

Peignoir_Drawingsandthings_FourchetteBikini.png

Puis ça a pris de l’ampleur, et je me suis lancée sur wordpress pour me professionnaliser davantage.

_Et finalement tu ne proposes pas que des illustrations sur ton blog ?

Je ne voulais pas faire que de l’illustration, je voulais aussi partager mes voyages, mes photos, des recettes etc. Comme toute blogueuse, je voulais créer un blog qui me ressemble. Depuis peu, j’ai décidé de remettre de l’illustration à chaque sujet pour garder un lien.

Voyage Drawingsandthings .png

_ Justement, revenons en à l’illustration, quelles étapes doit-on respecter dans la création d’une illustration ?

1- Dessiner le croquis rapide où l’on pose les traits. Je fais un tour sur internet et j’analyse des photos pour  bien identifier les traits que je vais poser pour les postures de mes personnages où des raccourcis d’illustratrices.

2- Encrer le dessin avec des stylos. J’utilise une encre de chine et un stylo Micron.

laroxstyle - blog lyon Interview illustratrice Amandine (4 sur 11)

3- Scanner le dessin pour obtenir la version numérique.

4- Retravailler le trait sur l’ordinateur via photoshop pour obtenir un trait plus précis.

5- Colorisation sur photoshop.

Floume_Drawingsandthings_FourchetteBikini-copie

_Qu’est ce que tu donnerais comme conseil pour se lancer dans l’illustration ?

Avant tout OSER ! Pour ceux qui pensent avoir une fibre artistique, le système scolaire ne nous accompagne pas forcément alors il faut oser aller voir des gens dont c’est le métier pour se faire une meilleure idée. Il y a pas mal de groupes Facebook, d’écoles, ou même d’illustrateurs qui seront ravis de vous conseiller. Voici quelques groupes Facebook qu’il ne faut pas hésiter à les intégrer pour voir un petit peu ce qu’il se fait Auteurs et illustrateurs jeunesse | All freelances are here > Entraide | Webdesigner | Graphiste.

Vous pouvez aussi tenter les forums de graphisme amateur. Cela reste très différent de ce qui se fait dans le métier, mais cela permet de toucher au logiciel, et voir si on aime ça www.forum-art-design.com.

_Penses-tu que l’on peut se lancer à n’importe quel âge dans l’illustration ?

Si tu as des idées et que tu aimes gribouiller, je le recommande à tout le monde. Parfois, il ne faut pas avoir peur de rater. C’est en faisant et en refaisant que ça vient. Tu verrais mes premiers dessins (rires). Il ne faut pas se mettre de barrières. C’est un vraie passion.

Pour commencer, tu peux t’inscrire à des cours de BD ou de dessin, dans lequel l’objectif sera d’apprendre les bases et d’améliorer ta technique. Si tu n’aimes pas les cours, tu peux suivre des tutos en ligne ou même regarder des illustrations. Certains illustrateurs montrent même comment réaliser des personnages sur instagram. Mais, il n’y a pas de secret, plus tu dessines, plus tu te perfectionnes.

_L’illustration a le vent en poupe, la concurrence est rude ?

Oui et non. Oui, car il y a du monde et Non parce qu’on a tous un style différent. Je suis beaucoup d’illustratrices, pour le coup je suis un peu féministe. Dans le monde des illustrations rigolotes (type BD) je préfère les femmes. En tout cas, je ne connais pas beaucoup d’hommes dans ce domaine dont j’apprécie vraiment la fibre (à part Pacco & Pomme Q). Je pense que c’est parce que je m’identifie moins à leurs vécus tout simplement.

_Est ce que tu surfes sur des évènements (politique, drames) ?

Politique : NON !  J’estime que ce n’est pas mon travail d’afficher mes opinions politiques ! Profiter du drame pour dessiner ? Non plus, mais parfois, le dessin me permet d’extérioriser et de m’exprimer. Charlie Hebdo m’a beaucoup marquée par exemple. Et nous, illustrateurs, on a continué de s’exprimer par le dessin pour montrer qu’on était toujours là.

1795196_1010066309009760_2796254579459506391_o

_Comment te viennent tes idées ?

Je suis beaucoup à l’écoute. Il suffit qu’il m’arrive quelque chose et je me dis « ça, il faut que je l’illustre ». Dès fois, je teste des blagues à mon entourage quand je n’ose pas les publier. D’autres fois, je m’approprie des histoires entendues dans le métro, dans la vie de tous les jours. Quand je tends l’oreille et que j’entends des situations un peu cocasses, je prends mon carnet et je note. J’amène toujours mon carnet, mes feuilles et mes stylos. Par exemple, les vacances et les repas de famille sont une vraie source d’inspiration pour moi.

Fleurs_drawingsandthings2

_Tu es plutôt illustratrice à message ?

J’aime bien la BD mais j’aime pas tout en BD. J’aime surtout poser des mots sur une image avec mon humour à deux balles. Donc je me suis amusée à lier les deux illustrations et humour. D’ailleurs, je me cache derrière le dessin pour faire rire les gens.

J’aimerai sortir un livre avec pour fil conducteur mon personnage et que les gens s’identifient en se marrant ; comme un VDM.

Froid_Drawingsandthings-copie

_Liste d’illustrateurs qu’Amandine aime suivre sur les réseaux 

@vincentillustrator
@vincentillustrator
@marloesdevee
@marloesdevee
@elise_gravel
@elise_gravel
@plaidmtn
@plaidmtn
@dickvincent copie
@dickvincent copie
@tomhaugomat
@tomhaugomat
@katerynatymochkoshop
@katerynatymochkoshop
@mikelowerystudio
@mikelowerystudio
@mathouchou
@mathouchou
@marie.margo
@marie.margo
@simonscatofficial
@simonscatofficial

_Retrouvez Amandine 

Alors vous aimez son travail et son humour à tout épreuve ? Pour suivre ses aventures rendez-vous sur son blog www.drawingsandthings.com, son Instagram @amandine_drawingsandthings ou encore sa page Facebook @drawingsandthings.

Merci beaucoup à Amandine de m’avoir accordé cette interview. Nous avons vraiment pris beaucoup de plaisir à échanger sur une jolie passion. J’en aurai presque envie de devenir illustratrice alors que je n’ai pas tenu un crayon entre mes mains depuis l’adolescence. Vraiment merci pour ce moment de partage et merci pour cette très jolie illustration faite rien que pour moi ❤️. Vous reconnaissez le look sur le blog qui l’a inspiré ?

Dessin Illustration Amandine.jpg

Et vous chers lecteurs adorés, illustration, graphisme et métiers de l’art, vous aviez déjà des connaissances ? Est-ce que ça vous a donné envie de vous y intéresser davantage?

Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous en commentaires. Et si vous souhaitez, vous aussi, partager votre passion sur mon blog n’hésitez pas à me contacter. C’est un plaisir pour moi de réaliser ces interviews et d’en apprendre toujours plus chaque jour sur vos passions.

LaRox’Style

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 petits mots

  1. Oh !
    Même si j’avais relu, je découvre avec joie le résultat final !
    En tout cas c’était un bon moment passé ensemble ! Top aussi de pouvoir en parler et de découvrir nos univers respectifs !

  2. Merci pour cette belle découverte ! Je suis pleine d’admiration pouf ces personnes qui ont de l’or dans les mains ! Pouvoir retranscrire en dessin tous les moments forts de la vie, tous les moments comiques, c’est génial 🙂
    A la fin du lycée on est souvent bien paumé, c’est cool de bien accentuer sur le cursus scolaire, ça donnera peut être quelques idées à une de tes jeunes lectrices 🙂

    1. Merci à toi ma Pauline de prendre le temps de venir sur mon blog et de laisser une trace à chaque fois. ça me touche beaucoup. Et oui moi aussi je suis très admirative. J’aimerai en faire autant mais je sais que toi tu es douée en dessin (moto, tracteur et mouton à l’appui). C’est vrai que la question de l’orientation n’était pas vraiment approfondie à notre époque, j’ai l’impression que ça change un peu. Je pense que surtout il faut faire ce que l’on aime et ne pas vouloir entrer dans un système pour faire plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *